est photographe, peintre, sculptrice, écrivaine...
 

AVT_Marie-Virginie-Dru_7303.jpg

Elle débute sa vie en tant que mannequin. Mais très vite, c’est derrière l’objectif qu’elle laissera s’exprimer ses sensibilités multiples.

Après avoir été assistante de grands photographes, elle s’initie à la peinture sur photos et fait ses premières expositions à Londres et Paris.

Elle part vivre au Sénégal à l’âge de vingt deux ans et ce pays dans lequel elle restera trois ans aura une influence capitale dans sa vie .

En 2000, elle s’initie à la céramique puis passe à la sculpture (terre et plâtre) et cela devient vite sa passion. En 2007  elle fait une première exposition à la galerie Just Jaeckin  à Paris, et elle continue d’exposer régulièrement, seule ou avec le groupe de femmes sculpteures « Les sardines », dont elle fait partie.

En 2010, elle rencontre  Mona Chassério, la fondatrice de la Maison Rose, une association qui vient d’être créée à Guediawaye, une banlieue très pauvre de Dakar et qui accueille les jeunes filles violées, enceintes ainsi que les enfants  des rues.  

C’est à travers cette implication qu’elle trouvera l’inspiration pour son premier roman, Aya, paru aux éditions Albin Michel en mai 2019  et qui est tiré à 10.000 exemplaires.

Tout en continuant à sculpter, écrire est devenu fondamental.

Marie-Virginie Dru vit à Paris et est la mère de 3 enfants.

Contact

Expositions

2008

« Détournements » avec Xavier Roy - Galerie Just Jaeckin, Paris 6

« Détournements » - Ambassade du Tourisme de Saint Tropez

2010

« L’Atelier des Sardines » - Orangerie du Sénat, Paris 6

2011

« Résonance »avec Xavier Roy - Galerie de l’Europe, Paris 6

« Jardin des sculptures  » - Vert, France

2012

« éclaircie » - Galerie Roy Sfeir, Paris 6


2013

« Dans l’oeil des sardines » - La Miroiterie, Paris 11 

2015

« Avec une certaine grâce » avec Xavier Roy - Galerie Orem, Paris 4


2017

« Jeu de Dames » avec les Sardines - Galerie le génie de la Bastille, Paris 4
Exposition à la Miroiterie, Paris 11